Jean-François Beaudoin, professionnel de recherche du mois

lundi 30 mars 2020 | Actualités

Un ingénieur de recherche polyvalent.



Axe : Imagerie médicale, CRCHUS

De la technologie de pointe conçue au CRCHUS

Jean-François Beaudoin est ingénieur de recherche dans le département de médecine nucléaire et radiobiologie du CRCHUS depuis plus de 13 ans. Il œuvre dans le domaine de l’ingénierie, mais plus spécifiquement, dans l’expérimentation sur des appareils d’imagerie de médecine nucléaire. Sous la direction du physicien Roger Lecomte, monsieur Beaudoin est impliqué dans la conception et la fabrication d’appareils d’imagerie préclinique.

« Être employé au CRCHUS, c'est faire partie d'une masse critique d'idéateurs. Mes collègues m’inspirent tant par leurs idées que par leurs problèmes et éveillent mon imagination.»

 

Une grande part du travail de l’ingénieur et de ses collègues consiste à créer des prototypes et des expériences à partir des idées émises par les chercheurs et étudiants afin de valider ou réfuter des théories scientifiques.

 

« En recherche, pas toutes les questions que nous posons mènent à des réponses et pas toutes les réponses ont une application immédiate. Nos technologies et travaux nous dotent de capacités et perspectives nouvelles. Le défi se renouvelle sans cesse. Quand la foudre frappe, quand l'idée devient réalité et change des vies, le sentiment est singulier! »

La force d’une équipe

La technologie d’imagerie conçue au CRCHUS en collaboration avec 3IT à laquelle contribue M. Beaudoin a une portée de recherche et une reconnaissance internationale. En plus des quatre appareils d’imagerie conçus pour le CRCHUS, l’équipe fabrique actuellement un appareil unique pour le cerveau humain. L’ingénieur a également participé au projet d’automate de la chercheure Brigitte Guérin et du Ph. D.Sébastien Tremblay qui a permis d’augmenter l’approvisionnement d’un radio-isotope en grande demande pour le cyclotron de l’hôpital. Bien que les savoirs et les talents des membres de l’équipe d’imagerie médicale leur permettent de créer des appareils novateurs, c’est leur polyvalence qui est souvent mise à l’épreuve. Selon les circonstances, leurs inventions peuvent comprendre des composantes récupérées ou réaffectées ou encore fabriquées par impression 3D. La culture de création, de débrouillardise et d’entraide fait réellement partie de l’identité de l’équipe d’imagerie. La satisfaction de trouver la solution élégante ou encore de relever un défi avec des ressources improvisées constitue une grande source de motivation pour l’ingénieur de recherche. Cependant, la plus belle motivation, selon lui, est le fait que ses travaux soient au service de tous grâce à leur vocation médicale.

« L'intégration du centre de recherche à même l'hôpital est un rappel constant du besoin et de la différence qu'on peut faire. Je suis reconnaissant de pouvoir exercer ma profession en recherche. »

Félicitations à Jean-François Beaudoin pour l’ensemble de ses accomplissements et son professionnalisme habituel. Merci pour votre excellent travail, vous êtes une source d’inspiration pour plusieurs!

Lire aussi



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager