Jennifer St-Laurent : professionnelle de recherche du mois

mardi 30 avril 2019 | Actualités

Motivée à comprendre les choix des patients en matière de santé, elle se dévoue pour faire rayonner la recherche.



Axe Mère-enfant

Coordonnatrice de l’axe de recherche Mère-enfant au CRCHUS, Jennifer St-Laurent veille à la promotion de la recherche, notamment en faisant rayonner les travaux de recherche découlant de l’axe Mère-enfant et en stimulant le réseautage auprès des différents professionnels du réseau de la santé. Son intérêt pour la recherche débute d’abord et avant tout avec son désir de comprendre les motivations et les choix des patients en matière de santé.

« Aucune intervention en santé ne peut être gagnante si les acteurs en jeu ne tiennent pas en compte les perceptions et les valeurs de leur public cible » nous confie-t-elle.

 

Désir auquel elle contribue au sein de l’équipe de la Dre Chantal Bouffard, qui met en place des projets de recherche touchant les enjeux éthiques et sociaux culturels des nouvelles technologies utilisées en santé.

Investir de son temps pour rendre la science accessible

Outre son implication dans des études scientifiques, Mme St-Laurent contribue à diverses activités de rassemblement, tel l’événement Mieux comprendre la diversité, qui s’est déroulé du 12 au 14 avril derniers. Pour cette professionnelle de recherche, s’impliquer dans des événements permet entre autres de partager au grand public les connaissances générées par la recherche qui font avancer les soins et les services offerts dans le système de la santé. C’est d’ailleurs l’une des raisons principales qui la motive à inciter les chercheurs à participer à des séances d’informations ouvertes à la population.

Quand travail et passion s’unissent

Visiblement, Jennifer St-Laurent est passionnée par sa profession, qui l’amène à y apporter son expertise organisationnelle et de gestion. Ce qui contribue à cette passion sont sans aucun doute les gens qu’elles côtoient dans le cadre de son travail. Des êtres dévoués, tel le Dr Jean-Paul Praud, pour qui elle a énormément d’admiration.

Mme St-Laurent a d’ailleurs l’occasion de travailler auprès de Dr Praud depuis plus de dix ans. Une chance en soi, selon elle, qui lui offre une certaine liberté dans son emploi, notamment en termes de planification d’événements scientifiques. Mis à part ses collègues qu’elles affectionnent particulièrement, la coordonnatrice d’axe apprécie grandement l’institution pour laquelle elle œuvre, le Centre de recherche du CHUS. Un établissement qui lui procure un lien d’appartenance : « Le CRCHUS est l’équivalent de ma deuxième maison, j’y suis très bien! » nous avoue-t-elle.

Lire aussi



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager