Luigi Bouchard : chercheur du mois

dimanche 18 novembre 2018 | Actualités

Professeur-chercheur au CRCHUS, il a reçu le Prix jeune chercheur 2018 de la Société canadienne d’endocrinologie et de métabolisme.



Axe : Diabète, obésité et complications cardiovasculaires

Centre de recherche du CHUS et CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Luigi Bouchard se spécialise en biologie moléculaire, diabète gestationnel, épigénétique ainsi qu’en obésité infantile. Membre de l’axe de recherche Diabète, obésité et complications cardiovasculaires du Centre de recherche du CHUS, Luigi Bouchard prend plaisir à partager auprès de ses collègues sa vision de la recherche, et ce, toujours dans le but de contribuer au développement de celle-ci.

Recherches sur la prévention des complications en grossesse

Dans son travail de chercheur, Luigi Bouchard s’intéresse principalement à la méthylation de l’ADN (mADN) ainsi qu’aux microARN. Plus précisément, ses recherches reposent sur la prévention des complications de santé en grossesse ainsi que sur le développement de l’obésité infantile, notamment par l’étude des mécanismes épigénétiques.

Obésité infantile et facteurs environnementaux

À travers ses recherches, Luigi Bouchard démontre que l’épidémie actuelle d’obésité infantile est liée à la notion des origines développementales de la santé et des maladies (ODSM). En d’autres mots, il associe l’obésité infantile à des facteurs environnementaux interagissant avec les gènes à la conception, au stade fœtal et lors de la petite enfance, ce qui aurait un impact majeur sur la santé de l’individu au cours de sa vie.

À ses dires, l’exposition fœtale au diabète gestationnel serait un facteur de risque intimement lié aux origines développementales de la santé et des maladies. Quant à l’épigénétique, celle-ci est en quelque sorte le noyau central des hypothèses du programme de recherche de Luigi Bouchard. À vrai dire, l’épigénétique agirait à titre de médiateur moléculaire dans l’ODSM.

À la découverte de nouvelles cibles thérapeutiques

Entouré de chercheurs qui ont à cœur les mêmes enjeux de santé que lui, Luigi Bouchard estime que ses travaux et ceux de ses collègues permettront d’identifier de nouveaux marqueurs épigénétiques des complications de grossesse et de l’obésité infantile, leurs mécanismes biologiques ainsi que de nouvelles cibles thérapeutiques potentielles pour les traiter.



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager