Vaccination : un entretien avec les parents qui peut changer le monde

mercredi 21 août 2019 | Actualités

Des recherches montrent qu’une discussion éducative avec les nouveaux parents les rend plus confiants à l’idée de faire vacciner leur enfant.



Une stratégie qui fait des petits dans les maternités du Québec

Voilà pourquoi les recherches de Dr Arnaud Gagneur ont attiré l’attention du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) du Québec. Ses résultats de recherche, basés sur les techniques de l’entretien motivationnel, sont si positifs qu’ils ont convaincu le Ministère de mettre sur pied un programme d’entretien motivationnel lié à la vaccination pour la province en 2017.


Aujourd’hui, le programme est déployé dans 13 maternités de plus de 2 500 naissances par année. Il touche actuellement 50 % des nouveau-nés au Québec, et d’ici 2021, il devrait être offert dans toutes les maternités de la province. Voici une bonne nouvelle pour les parents, les enfants et éventuellement le monde entier! En effet, la science démontre que la vaccination demeure le meilleur moyen de prévenir de nombreuses maladies infantiles. Toutefois, plusieurs parents, partout dans le monde, hésitent toujours  lorsque vient le temps de faire vacciner leurs poupons.

 

Qu’est-ce que l’entretien motivationnel?

Développé par le Dr Gagneur et son équipe, l’entretien motivationnel est une stratégie éducative de promotion de la vaccination. Cette stratégie émane de son étude intitulée « EMMIE – Entretien motivationnel en maternité pour l’immunisation des enfants ». Elle se déploie auprès des parents, durant leur séjour à la maternité, et vise à mieux les informer. L’objectif? Augmenter la couverture vaccinale chez les jeunes enfants québécois.

 

« Il est primordial que les parents comprennent pourquoi ils font vacciner leurs enfants et qu’ils soient heureux et confiants en regard de leur décision. C’est ce que le programme EMMIE va permettre. » - Dr Arnaud Gagneur, clinicien chercheur au Centre de recherche du CHUS

Dr Arnaud Gagneur, clinicien chercheur au CRCHUS.

 

Pour éviter le décès d’autres bébés

Ce projet est né de la rencontre de Dr Gagneur, alors qu’il œuvrait en France, avec une maman aux soins intensifs. La mère venait de perdre son enfant de 6 mois à la suite d’une méningite et n’avait pas été suffisamment informée sur les options de vaccination, un geste simple qui aurait pu le sauver.

Arrivé au Québec teinté par le drame, l’expert en vaccinologie a relevé le défi de développer une stratégie éducative de promotion de la vaccination en maternité.

Des parents mieux éclairés

À la maternité de l’Hôpital Fleurimont, c’est le conseiller en vaccination Mathieu Savard qui œuvre auprès des parents de nouveau-nés afin d’échanger avec eux sur la vaccination et ses enjeux, ainsi que sur leur intention de faire vacciner leur bébé. Ces échanges aident les parents à faire un choix éclairé.

Une seule rencontre est nécessaire pour discuter des croyances des parents et de leur anxiété face à cette pratique médicale qui, en bout de ligne, est tributaire de la décision familiale. Formé à l’entretien motivationnel, le conseiller suscite une communication collaborative centrée sur un élément, soit l’intention des parents de faire vacciner ou non leur poupon. Avec une attention particulière au langage du changement, cette stratégie promotionnelle est conçue pour renforcer la motivation d'une personne et son engagement en faveur d'un objectif spécifique.

EMMIE, un programme qui sécurise les parents

  • Avant l’intervention du conseiller, 43 % des parents ne se sentent pas suffisamment informés sur les vaccins pour prendre la décision de faire vacciner leur enfant.
  • 40 % des parents ont moins d’hésitation face à la vaccination, après l’intervention du conseiller.
  • 97 % des parents ont pris le temps de rencontrer le conseiller lors de leur séjour en maternité.
  • 94 % des parents ont apprécié l’intervention.
  • 96 % des parents recommandent d’offrir ce programme à tous les parents.
  • 97 % des parents estiment que le conseiller a respecté leur point de vue.

 

Les recherches de Dr Gagneur ailleurs dans le monde

Pour permettre au plus grand nombre d’enfants d’être immunisés, les recherches de Dr Gagneur se poursuivent dans trois provinces canadiennes, aux États-Unis, en Europe et en Australie.

La stratégie motivationnelle de Dr Gagneur est expliquée dans un excellent reportage rédigé par le journaliste Eric Boodman et diffusé dans le magazine STAT, une publication américaine de vulgarisation scientifique et d'actualités nationales affiliée au Boston Globe.

Dans ce reportage empreint d’humanité, on apprend pourquoi une maman de Notre-Dame-des-Bois a décidé de faire vacciner son bébé, né avant terme, ainsi que ses trois autres enfants, lors de son séjour à la maternité de l’Hôpital Fleurimont, à la suite d’un entretien avec le Dr Gagneur.

 

En savoir plus



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager