Imagerie médicale

Chercheurs qui développent et utilisent de nouvelles approches d’imagerie basées sur la tomographie d’émission par positrons (TEP), la tomodensitométrie (TDM), l’imagerie par résonance magnétique (IRM), l’imagerie optique et l’électroencéphalographie (ÉEG). Ce sont de puissants outils de découverte pour le diagnostic précoce, le suivi thérapeutique et la médecine personnalisée.

Objectifs

  • Développer des approches novatrices d’imagerie basées sur la tomographie d’émission par positrons (TEP) et l’imagerie par résonance magnétique (IRM).
  • Créer de nouveaux radiotraceurs pour le diagnostic et le suivi thérapeutique.
  • Améliorer la chaîne d’approvisionnement en isotopes au Canada.

Forces

  • Mise au point de nouveaux appareils, reconstruction, analyse, modélisation et traitement des images générées par l’exploitation des différentes modalités d’imagerie. 
  • Synthèse de nouveaux radiotraceurs, d’agents de contraste et de radiosensibilisateurs.
  • Développement d’essais précliniques et cliniques visant à valider ces substances issues de la recherche avant leur commercialisation.
  • Imagerie préclinique en modèle animal et clinique chez l’humain pour l’étude du cancer et des maladies métaboliques, cardiovasculaires et neurologiques. 

Thème de recherche

  • Instrumentation et méthodologie propres aux technologies µTEP, µTDM et optique.
  • Méthodes de reconstruction, analyse, modélisation, traitement de l’information pour reconstituer les images médicales.
  • Production de radio-isotopes par cyclotron (ex. : 99mTc) et développement de radiotraceurs pour le diagnostic et le suivi thérapeutique.
  • Développement de biomarqueurs et de sondes moléculaires pour le dépistage du cancer et des maladies métaboliques, cardiovasculaires et cérébrales.
  • Développement de modèles précliniques pour l’étude du cancer et des maladies métaboliques, cardiovasculaires et cérébrales. 
  • Exploitation de l’imagerie TEP, TDM, IRM, ÉEG et optique en clinique.

 

Directeur : Roger Lecomte, Ph. D.

Coordonnatrice : Catherine M. Pépin

Production de technétium avec un cyclotron

La fermeture du réacteur nucléaire de Chalk River en Ontario, en mai 2009, a causé une pénurie de technétium 99m (99mTc), alarmant les spécialistes de la médecine nucléaire en Amérique du Nord. Plusieurs diagnostics médicaux considérés urgents ont dû être reportés.

Lors de cette crise, les chercheurs Brigitte Guérin, Johannes van Lier, Roger Lecomte et Éric E. Turcotte, ont démontré que le 99mTc produit avec leur cyclotron de faible énergie, le TR19, donnait des résultats équivalents à celui provenant d’un réacteur nucléaire.

Partager