Caroline Saucier, Ph. D.

Caroline Saucier

Chercheur
Axe Cancer : biologie, pronostic et diagnostic
Centre de recherche du CHUS

Professeure agrégée
Département d'anatomie et biologie cellulaire
Faculté de médecine et des sciences de la santé
Université de Sherbrooke

Coordonnées
Téléphone | 819 346-1110 poste 75279

Courriel | Caroline.Saucier@usherbrooke.ca

 

Importance de la recherche

Signalisation des récepteurs tyrosine kinase dans le cancer

Les récepteurs tyrosine kinase (RTK) sont des récepteurs transmembranaires qui régulent des processus fondamentaux au cours du développement et de la vie adulte. L’activation de ces récepteurs engendre et intègre à l'intérieur des cellules de multiples voies de signalisation qui, de façon finement régulée, mènent à la stimulation de plusieurs réponses biologiques, telles que la prolifération, la différenciation, la survie, la motilité, l'invasion, l’inflammation et l'angiogenèse. Lorsque ces fonctions biologiques ne sont pas contrôlées adéquatement, elles peuvent mener à la transformation d’une cellule saine et ainsi lui conférer des propriétés cancéreuses. D’ailleurs, des études cliniques indiquent un rôle prédominant de la dérégulation des RTK dans l’étiologie et la progression métastatique de nombreux cancers.

Le programme de recherche de la docteur Caroline Saucier tente de définir la contribution individuelle des diverses protéines de signalisation engagées par ces récepteurs dans les processus biologiques qui sont essentiels à l'initiation et à la progression métastatique du cancer, ainsi que les mécanismes sous-jacents. Pour ce faire, son équipe utilise des approches de biologie moléculaire et cellulaire, tant in vitro qu'in vivo, en exploitant comme modèle le récepteur du facteur de croissance des hépatocytes, le récepteur Met. Le but ultime de ce programme de recherche est d’identifier de nouvelles cibles moléculaires permettant l’élaboration de thérapies innovantes contre le cancer ou de nouveaux biomarqueurs cliniques prédictifs de la récurrence et de la progression métastatique des cancers.

 

Vers le haut

Réalisations représentatives

  • Élaboration d’outils puissants et uniques permettant d’étudier le rôle individuel des protéines recrutées aux RTK (Oncogene 2002)
  • Découverte du rôle essentiel de la protéine adaptatrice Shc en aval des RTK dans l’induction de l'angiogenèse tumorale (PNAS 2004)
  • Programme de recherche subventionné par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), le conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) et le Fonds de recherche du Québec - Santé (FRQ-S)

    

Savoir-faire

  • Spécialiste de la signalisation intracellulaire (RTK et GPCR)
  • Spécialiste de la biologie moléculaire et cellulaire du cancer (colorectal, du sein et du foie)
  • Tests in cellulo pour les fonctions biologiques reliées à l’initiation et la progression du cancer (Oncogene 2002, PNAS 2004, Bernier et al, AJP 2010)
  • Modèles d’étude de la progression tumorale et métastatique du cancer chez la souris : tumorigenèse et angiogenèse (sous-cutané et orthotopique), métastases pulmonaires et hépatiques (Oncogene 2002, PNAS 2004, Bernier et al, AJP 2010)

  

Vers le haut