Marie-France Hivert, M. D., M. Sc.

Marie-France Hivert

Chercheure
Axe Diabète, obésité et complications cardiovasculaires
Centre de recherche du CHUS

Endocrinologue
Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke

Professeure adjointe
Département de médecine | Service d'endocrinologie
Faculté de médecine et des sciences de la santé
Université de Sherbrooke

Coordonnées
Téléphone | 819 346-1110 poste 15305

Courriel | Marie-France.Hivert@USherbrooke.ca

 

Importance de la recherche

Comprendre les facteurs génétiques, épigénétiques et environnementaux influençant la régulation glycémique en grossesse et l’impact sur le développement fœtal : de la physiopathologie à la prévention de l’obésité et du diabète

L’obésité est un problème de santé majeur constituant le principal facteur de risque pour diverses pathologies associées à la résistance à l’insuline telles que le diabète de type 2 (DT2) et le diabète gestationnel (DG). Le DG est la source de multiples complications métaboliques pour les mères et leurs enfants. Les enfants exposés au DG durant la croissance in utero sont à risque augmenté d’obésité et d’anomalie de la tolérance au glucose, dès l’adolescence. Ce phénomène est en partie explicable par une prédisposition génétique, mais fort probablement par des modifications épigénétiques modulées par l’environnement in utero.

Le programme de recherche de la Dre Marie-France Hivert vise à comprendre les processus physiopathologiques menant à l’obésité et au diabète en étudiant notamment la régulation des adipokines, des hormones produites entre autres par le tissu adipeux.  La Dre Hivert étudie également la contribution de l’hérédité et de l’environnement sur le développement du DG et de ses répercussions sur la santé des enfants en utilisant des cohortes populationnelles. Dans une optique de prévention primaire, la Dre Hivert évalue aussi l’impact d’interventions visant l’adoption de saines habitudes de vie touchant l’alimentation et la pratique d’activités physiques chez des femmes à haut risque de développer un DG.

  

Vers le haut

Réalisations représentatives

  • Obtention du prix du nouveau chercheur principal Maud Menten 2011 de l’Institut de génétique des IRSC (recherche clinique)
  • Identification de six gènes reliés à la résistance à l’insuline en collaboration avec des chercheurs internationaux formant le Meta-Analyses of Glucose and Insulin-related traits Consortium (MAGIC). Résultats de cette étude d’envergure ont publiés dans la revue scientifique Nature Genetics en 2012
  • Mise en évidence de l’association entre les niveaux circulants d’adiponectin, la résistance à l’insuline et le risque de développer un diabète gestationnel en cours de grossesse.  Étude publiée dans la revue scientifique Diabetes Care en 2013

  

Savoir-faire

  • Expertise dans les domaines de la génétique et de l’épigénétique de l’obésité et du diabète
  • Approches populationnelles pour comprendre la pathophysiologie des désordres métaboliques

     

Vers le haut