Pedro Miguel Geraldes, Ph. D.

Chercheur
Axe Diabète, obésité et complications cardiovasculaires
Centre de recherche du CHUS

Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en diabète et complications vasculaires associées

Professeur adjoint
Département de médecine | Service d’endocrinologie
Faculté de médecine et des sciences de la santé
Université de Sherbrooke

Coordonnées
Téléphone | 819 346-1110 poste 12442

Courriel | Pedro.Geraldes@USherbrooke.ca

  

Importance de la recherche

Mécanismes de résistance aux facteurs de survie liés aux complications vasculaires du diabète  

Les complications vasculaires liées au diabète affectent plusieurs organes incluant le cœur, les yeux, les reins et les vaisseaux périphériques. L’hyperglycémie, la dyslipidémie et la résistance à l’insuline, causées par les anomalies du métabolisme, sont tous des facteurs de risque majeurs au développement de ces complications vasculaires liées au diabète. Bien que le contrôle de la glycémie réduise de façon importante la progression des complications vasculaires, certains patients ne bénéficient pas de la thérapie intensive à l’insuline et la maladie continue de progresser. Ce phénomène, appelé mémoire métabolique, suggère que des dérèglements de facteurs locaux jouent un rôle tout aussi important dans le développement des complications vasculaires.

Le laboratoire du chercheur Pedro Geraldes s’intéresse aux mécanismes d’apoptose cellulaire au niveau des reins et au réseau vasculaire périphérique en caractérisant la régulation de facteurs angiogéniques et protéines de survie. Les travaux du docteur Geraldes ont démontré que l’expression de la protéine tyrosine phosphatase SHP-1 est augmentée dans les podocytes rénaux et le muscle ischémique de souris diabétiques comparativement aux souris non-diabétiques. L’augmentation de l’activité de SHP-1 et des protéines kinases C (PKC) favorise les complications vasculaires au niveau du rein (néphropathie diabétique), ainsi qu’une réduction de la formation de nouveaux vaisseaux dans un tissu ischémique (c.à.d diminution de l’apport de sang oxygéné à ce tissu).

L’objectif des projets de recherches du docteur Pedro Geraldes est d’élucider les mécanismes d’action de la PKC et de SHP-1 induite en condition d’hyperglycémie dans la régulation de l’activité des facteurs de survie cellulaire (PDGF, VEGF, insuline, néphrine) pouvant contribuer au développement de la néphropathie diabétique et à une diminution du processus angiogénique et à l’athérosclérose. Le laboratoire du docteur Geraldes utilise des systèmes de culture in vitro ainsi qu’une variété de modèles de souris transgénique. Ces études sont cruciales afin de trouver de nouvelles cibles thérapeutiques impliquées dans la résistance aux facteurs de croissance et aux effets de l’hyperglycémie. Ces recherches sont également essentielles à l’identification de nouveaux marqueurs précoces pour prévenir, et même renverser, les complications vasculaires chez les diabétiques.  

  

Vers le haut

Réalisations représentatives

  • Subventions de fonctionnement de la Fondation Canadienne du rein, le « Juvenile Diabetes Research Foundation » (JDRF) et l’Association Canadienne du Diabète
  • Geraldes P. et coll., Activation of PKC? and SHP1 by hyperglycemia causes vascular cell apoptosis and diabetic retinopathy. Nature Medicine. 2009, 15(11):1298-306
  • Rask-Madsen C. et coll. . Loss of insulin signaling in vascular endothelial cells accelerates atherosclerosis in apolipoprotein E null mice. Cell Metab. 2010, 11(5):379-89
  • Geraldes P. et King G.L. Activation of protein kinase C isoforms and its impact on diabetic complications. Circ Res. 2010, 106(8):1319-31

  

Savoir-faire

  • Diabète et complications vasculaires, métabolisme du glucose et des lipides
  • Modèle de souris conditionnelle spécifique (système Cre-Lox, Tet-ON, Tet-OFF)

             

Vers le haut