Richard Leduc, Ph. D.

Richard LeducChercheur
Axe Diabète, obésité et complications cardiovasculaires
Centre de recherche du CHUS

Professeur titulaire et directeur
Département de Pharmacologie
Faculté de médecine et des sciences de la santé
Université de Sherbrooke

Coordonnées
Téléphone | 819 564-5413

Courriel | Richard.Leduc@USherbrooke.ca

 

Importance de la recherche

Structure-fonction de récepteurs couplés aux protéines G (GPCR) et de sérines protéases

L’équipe du chercheur Richard Leduc s’intéresse aux bases moléculaires et à la fonction des récepteurs couplés aux protéines G aussi nommées GPCR ainsi qu’aux sérines protéases, une classe d’enzymes protéolytiques. Ces deux grandes familles de protéines représentent à elles seules près de 50 % des cibles pharmaceutiques dans une variété d’applications pathologiques. Pour mieux comprendre le rôle des GPCRs dans diverses fonctions physiologiques, l’équipe du docteur Leduc veut premièrement comprendre comment les substances endogènes et les composés chimiques interagissent avec les GPCRs et comment ils peuvent provoquer l’engagement sélectif de voies de signalisation connues, un concept que l’on nomme sélectivité fonctionnelle. L’équipe s’intéresse à plusieurs GPCRs dont le récepteur AT1 qui lie l’angiotensine II, une hormone impliquée dans le contrôle de la pression sanguine et de la prolifération cellulaire, le récepteur urotensine II, qui lie le plus puissant peptide vasoconstricteur connu ainsi que le récepteur CXCR4, le corécepteur du VIH.

Quant aux sérines protéases, elles sont les enzymes qui sont responsables de la génération de nouvelles entités peptidiques qui elles, interagiront avec les GPCRs. Traditionnellement, ces enzymes ont été trouvées sous forme soluble, mais tout dernièrement le groupe du docteur Leduc s’est intéressé à une toute nouvelle famille de sérines protéases qui sont ancrées à la surface des cellules. Bien que leur rôle exact ne soit pas encore clair, il semblerait qu’elles contribuent au phénotype du cancer, mais aussi de l’arthrose. Tout dernièrement le groupe, en collaboration avec d’autres chercheurs, a démontré un rôle de ces enzymes dans la prolifération du virus de l’influenza. Le laboratoire se penche sur 1) l’élucidation des propriétés enzymatiques de ces enzymes, 2) sur les protéines accessoires impliquées dans le ciblage à la surface cellulaire et 3) sur la conception d’inhibiteurs enzymatiques. Pour étudier les GPCRs et les sérines protéases, le docteur Leduc utilise une grande variété d’approches expérimentales en pharmacologie moléculaire et en biochimie.

Vers le haut

Réalisations représentatives

  • Chercheur National du Fonds de la Recherche Québec – Santé (2005-2010)
  • Chercheur principal ou co-investigateur sur quatre subventions des Instituts de Recherche en Santé du Canada
  • Zoratti GL, Tanabe LM, Varela FA, Murray AS, Bergum C, Colombo É, Lang JE, Molinolo AA, Leduc R, Marsault E, Boerner J, List K. Targeting matriptase in breast cancer abrogates tumour progression via impairment of stromal-epithelial growth factor signalling. Nat Commun. 2015 Avr 15;6:6776
  • Lecointre C, Desrues L, Joubert JE, Perzo N, Guichet PO, Le Joncour V, Brulé C, Chabbert M, Leduc R, Prézeau L, Laquerrière A, Proust F, Gandolfo P, Morin F, Castel H. Signaling switch of the urotensin II vasosactive peptide GPCR: prototypic chemotaxic mechanism in glioma. Oncogene. 2015 Sep 24;34(39):5080-94
  • Sainsily X, Cabana J, Holleran BJ, Escher E, Lavigne P, Leduc R. Identification of transmembrane domain 1 & 2 residues that contribute to the formation of the ligand-binding pocket of the urotensin-II receptor. Biochem Pharmacol. 2014 Nov 15;92(2):280-8

Savoir-faire

  • Expression procaryotique et eucaryotique homologue ou hétérologue et étude fonctionnelle de GPCRs et d’enzymes protéolytiques
  • Modèles cellulaires de cancer
  • Pharmacologie moléculaire
  • Biochimie des enzymes protéolytiques et de GPCR

             

Vers le haut