Robert Day, Ph. D.

Robert DayChercheur
Axe Imagerie Médicale
Centre de recherche du CHUS

Professeur titulaire
Département de Chirurgie | Service d'Urologie
Faculté de médecine et des sciences de la santé
Université de Sherbrooke

Coordonnées
Téléphone | 819 346-1110 poste 15428
      
Courriel | Robert.Day@USherbrooke.ca

 

Importance de la recherche

Conception d’agents pharmacologiques ayant pour cible les proprotéines convertases

L'objectif principal des recherches du docteur Robert Day concerne le ciblage pharmacologique de la famille des convertases proprotéines (PCs) dans des états pathologiques comme le cancer, les infections virales et bactériennes et les maladies cardiovasculaires.

Cette famille d'enzymes provient de neuf gènes étroitement liés, mais distincts qui sont responsables de l'activation protéolytique de nombreuses pro-protéines sécrétoires. Ceci inclut l'activation des neuropeptides, des facteurs de croissance, de récepteurs et d'autres enzymes. Leur dérégulation dans certaines maladies comme le cancer, ou leur utilisation par des infections opportunistes d'origine virale et bactérienne, suggère que les PCs sont des cibles de nouvelles et innovantes stratégies thérapeutiques. Ainsi, les inhibiteurs des PCs ont le potentiel de devenir une classe importante d'agents pharmacologiques anti-cancer ou anti-viraux.

Le laboratoire du chercheur Robert Day a porté ses efforts sur la conception rationnelle d'inhibiteurs des PCs, en combinant des techniques de biochimie, biologie cellulaire et de pharmacologie. La production de protéines recombinantes PC hautement purifiées, en utilisant des systèmes de cellules d'insectes, a conduit à de nombreux tests de dépistage et des études de structure qui sont au centre de la conception rationnelle de médicaments. L'utilisation de banques combinatoires et de la chimie a conduit à l'élucidation de la spécificité catalytique de chaque PC. Les études d’inhibition moléculaire ont validé les PCs comme cible thérapeutique dans divers modèles cellulaires. Actuellement, les inhibiteurs des PCs les plus avancés sont pour (1) la PACE4 dans la prolifération cellulaire et la croissance tumorale dans le cancer de la prostate, (2) la furine dans les infections virales et bactériennes et (3) PCSK9 dans le contrôle du cholestérol LDL.

  

Vers le haut

Réalisations représentatives     

  • Chercheur principal des subventions de la Société canadienne du cancer et de Prostate Cancer Canada
  • Projets de développement stratégique innovants - FRQ-S
  • Membre du Réseau Transatlantique d’excellence en maladie cardiovasculaire
  • Coprésident et président des conférences Gordon sur les PCs en 2008 et 2010
  • 9 brevets sur les inhibiteurs des PCs (cancer de la prostate, infections virales)
  • Plus de 170 publications

  

Savoir-faire

  • Expertise en pharmacologie, biochimie, biologie moléculaire et en protéomique
  • Développement des inhibiteurs des proprotéines convertases
  • Expertise dans la production et la purification des protéines recombinantes, les essais cellulaires l’inhibition moléculaire  (à l’aide de lentivirus, in vitro et in vivo) et l’inhibition pharmacologique (études de structure-activité et peptidomimétique)

  

Vers le haut