Fernand Gobeil, M. Sc., Ph. D.

Fernand Gobeil

Chercheur
Axe Imagerie médicale
Centre de recherche du CHUS

Professeur titulaire
Département de pharmacologie
Faculté de médecine et des sciences de la santé
Université de Sherbrooke

Coordonnées
Téléphone | 819 346-1110 poste 12378

Courriel | Fernand.Junior.Gobeil@USherbrooke.ca

 

Importance de la recherche

La pharmacologie moléculaire, la valorisation et les applications thérapeutiques des kinines

Globalement, le programme de recherche du docteur Gobeil porte sur l’expression, la localisation et la corrélation fonctionnelle des récepteurs à 7 domaines transmembranaires (ou GPCR) en physiologie et physiopathologie avec une emphase particulière sur les récepteurs des kinines. En effet, ces récepteurs assurent de multiples fonctions et leurs activités sont souvent altérées en cas de maladies. Ils sont donc à prendre en considération comme cible thérapeutique de choix pour le développement de nouveaux médicaments servant à lutter contre plusieurs maladies.

Le laboratoire du chercheur Gobeil se concentre sur l’aspect intracrine des fonctions des GPCRs fondés sur l’activation de GPCR intracellulaires (essentiellement nucléaires), mécanisme peu connu, indépendant de l'activation des récepteurs normalement présents à la surface des cellules. A cet effet, son laboratoire ainsi que ceux de ses collaborateurs ont mis en évidence un nouveau mode d’action des GPCRs nucléaires dans la régulation de la transcription de gènes dans certains types cellulaires. Ce volet de recherche vise donc à mieux comprendre l’impact de la compartimentation sur les rôles biologiques des GPCRs. Cette perspective ouvre la voie au développement de médicaments présentant une meilleure spécificité dans leur action.

Une partie importante des travaux de recherche du docteur Gobeil vise à développer des peptides synthétiques de kinines de longue durée d’action comme outils pharmacologiques et à visée thérapeutique contre les maladies cardiovasculaires, le diabète et certains cancers. Les molécules font l’objet d’un criblage in vitro et ex vivo classique, suivi de la démonstration de la preuve de concept in vivo à l’aide d’un modèle animal. Son groupe de recherche est à l'origine du développement récent d'agonistes des kinines (brevetés) pouvant accroître la biodisponibilité cérébrale et l’efficacité de certaines chimiothérapies, en stimulant la perméabilité des vaisseaux sanguins, particulièrement étanches, qui irriguent le cerveau. En collaboration avec l’INSERM (N Bouby et F Alhenc-Gelas), le docteur Gobeil étudie également les effets cardioprotecteurs de ces mêmes molécules en pathologie cardiaque expérimentale. Il poursuit une démarche de recherche en pharmacologie translationnelle basée sur l’approche multidisciplinaire et intégrative de même que sur l’interaction entre groupes de chercheurs fondamentalistes et cliniciens.

 

Vers le haut

Réalisations représentatives

  • Chercheur-boursier (J1, J2 et Senior) du Fonds de la recherche en santé du Québec
  • Titulaire de plusieurs brevets portant sur des analogues de kinines et leurs applications thérapeutiques dans les maladies cardiovasculaires, le diabète et le cancer
  • Octroi de licences d’exploitation exclusive à des entreprises canadiennes
  • Auteur et co-auteur de plus de 100 publications en carrière

                            

Savoir-faire

  • Conception et développement d’analogues de peptides bioactifs
  • Vaste expertise en biologie vasculaire et sur les GPCRs
  • Spécialiste en pharmacologie classique (tests sur vaisseaux et tissus isolés) et in vivo

           

Vers le haut