Johan E. van Lier, Ph. D.

Johan Van Lier

Chercheur
Axe Imagerie médicale
Centre de recherche du CHUS


Professeur titulaire
Département de médecine nucléaire et radiobiologie
Faculté de médecine et des sciences de la santé
Université de Sherbrooke

Coordonnées
Téléphone | 819 346-1110 poste 74603

Courriel | johan.e.vanlier@usherbrooke.ca

  

Importance de la recherche

Synthèse de radiotraceurs pour l’imagerie TEP et de photosensibilisateurs

Les travaux de recherche du docteur Johannes van Lier comportent deux volets principaux :

Synthèse de traceurs pour l’imagerie du cancer par tomographie d’émission par positons (TEP). La plupart des cancers surexpriment des récepteurs spécifiques. Les 2/3 des cancers du sein surexpriment des récepteurs oestrogènes tandis que le cancer de la prostate surexprime des récepteurs androgènes. De plus, la majorité des cellules cancéreuses surexpriment des récepteurs des lipoprotéines et des hormones peptidiques dans leurs membranes. Le chercheur Johannes van Lier développe des dérivés oestrogènes, androgènes ou peptidiques marqués avec un isotope radioactif de courte demi-vie produit sur place. La distribution de ces traceurs dans le corps est suivie à l’aide de la caméra TEP, ce qui permet aux cliniciens de localiser les tumeurs et les métastases, de décider du protocole de traitement le plus approprié et de suivre la réponse aux interventions.

Synthèse, évaluation et mécanismes d’action de photosensibilisateurs du type des phthalocyanines pour la thérapie photodynamique (TPD) du cancer. La TPD consiste à traiter les tissus cibles avec la lumière rouge après administration systémique ou topique d'un photosensibilisateur. Une cascade de réactions biochimiques est déclenchée menant à un effondrement de la microvascularisation et à la destruction sélective du tissu traité. Les photosensibilisateurs actuellement en clinique présentent plusieurs restrictions qui compromettent l’acceptation généralisée de cette thérapie. Le docteur van Lier utilise une approche combinée de synthèse chimique de composés phthalocyanines de seconde génération et d’analyse des différents paramètres de l’activité biologique menant aux effets photodynamiques. Ceci permet de développer des relations structure-activité quantitatives afin de guider les projets de synthèse de phthalocyanines offrant des propriétés photodynamiques optimales pour l’utilisation clinique.

 

Vers le haut

Réalisations représentatives

  • Titulaire de la Chaire Jeanne et Jean-Louis Lévesque de radiobiologie depuis 1998
  • Co-fondateur du Groupe du Conseil de recherches médicales du Canada (maintenant IRSC) en sciences des radiations, 1983-1992
  • Auteur de plus de 250 articles originaux et de plusieurs articles de revue

  

Savoir-faire

  • Synthèse/radiomarquage de composés naturels ou synthétiques avec des isotopes TEP (F-18, Cu-64, etc.)
  • Thérapie photodynamique (TPD); synthèse de photosensibilisateurs, modèles in vitro/in vivo, mécanismes d’action

            

Vers le haut