Claire Dubois, Ph. D.

Claire DuboisChercheure
Axe Inflammation-Douleur
Centre de recherche du CHUS

Professeure Titulaire
Département de pédiatrie | Service d'immunologie et d'allergologie
Faculté de médecine et des sciences de la santé
Université de Sherbrooke

Coordonnées
Téléphone | 819 346-1110 poste 15289

Courriel | Claire.Dubois@USherbrooke.ca

  

Importance de la recherche

Mécanismes cellulaires et moléculaires de l'invasion impliquée dans la propagation du cancer et la progression de l'arthrite

L'invasion cellulaire joue un rôle central dans une panoplie de phénomènes biologiques et pathologiques, dont la dégradation du joint arthritique et la propagation du cancer. L'un des principaux objectifs de l’équipe de recherche de la docteure Dubois est de comprendre les mécanismes cellulaires et moléculaires qui contrôlent l’invasion cellulaire. Les invadopodes sont des structures cellulaires spécialisées chez les cellules ayant un comportement invasif, qu’il soit normal ou pathologique.  Le laboratoire a récemment mis en cause ces structures dans l’invasion des cellules cancéreuses en réponse au microenvironnement particulier des tumeurs. Il a également identifié les invadopodes comme étant les structures qui contiennent et activent les enzymes impliquées dans la dégradation du cartilage articulaire dans l’arthrite. Deux axes de recherche font présentement l’objet des travaux du laboratoire.

L’hypoxie tumorale dans le développement des métastases

La plupart des tumeurs solides comportent des régions faibles en oxygène qui induisent des changements métaboliques importants chez la cellule cancéreuse menant à l’acidose tumorale et au développement d’un phénotype invasif. L’équipe étudie présentement divers aspects impliqués dans la formation des invadopodes en conditions hypoxiques soit: 1) l’élucidation du réseau de signalisation intracellulaire menant à la régulation d’échangeurs de protons impliqués dans l’acidose tumorale et 2) le rôle et la régulation de protéines intracellulaires servant de « senseurs de pH » dont des facteurs de croissance et des molécules de signalisation. L’importance des recherches de la docteure Dubois découle de l’indentification du microenvironnement hypoxique et acide en tant que cible prometteuse dans le développement de thérapies de pointe contre une grande variété de cancers.

Mécanismes impliqués dans la dégradation du cartilage articulaire

Les médicaments utilisés couramment chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde ciblent l’inflammation mais sont peu efficaces à contrer la détérioration de l’articulation observée chez les patients souffrant d’une forme sévère de la maladie. A l’aide de techniques cellulaires et moléculaires et d’une approche protéomique, le groupe étudie comment les invadopodes sont formés et fonctionnent chez les cellules impliquées dans la dégradation du cartilage articulaire. Le but de cette recherche est d’identifier et de valider de nouvelles molécules et gènes impliqués dans la formation de ces structures, afin de mieux cibler le processus de détérioration de l’articulation arthritique.

 

Vers le haut

Réalisations représentatives     

  • Subventions des IRSC (2013-2018) de $840,000 sur les rôles pathologiques des invadopodes
  • Découverte de nouveaux mécanismes impliqués dans la réponse des cellules à l’hypoxie
  • Publications régulières dans des journaux de haut calibre
  • Membre fondateur du comité de rédaction de la revue Hypoxique Signaling

  

Savoir-faire    

  • Divers essais d’invasion cellulaire (invadopodes, invasion 3D, essais de formation de métastases)
  • Mesure du pH intracellulaire et intravésiculaire à l'aide de diverses sondes
  • Essais de signalisation intracellulaire, kinases, phosphatase, SMADs, HIFs
  • Modèles expérimentaux d’arthrite et essais de dégradation du cartilage

    

Vers le haut