Daniel Lafontaine, Ph. D.

Daniel LafontaineChercheur
Axe Inflammation-Douleur
Centre de recherche du CHUS

Professeur titulaire
Département de biologie
Faculté des sciences
Université de Sherbrooke

Coordonnées
Téléphone | 819 346-1110 poste 65011

Courriel | Daniel.Lafontaine@USherbrooke.ca

 

Importance de la recherche

Plusieurs mécanismes de régulation sont connus pour réguler l'expression génétique lorsque des changements cellulaires surviennent. Ces mécanismes régulent au niveau de la transcription, la traduction et la stabilité de l'ARN messager. Au cours des dernières années, plusieurs découvertes ont révélé que la structure de certaines molécules d'ARN est souvent utilisée afin de contrôler la transcription de gènes essentiels chez les bactéries et les eucaryotes.

Les riborégulateurs (riboswitch) sont des éléments de contrôle non-codant qui reconnaissent directement un métabolite cellulaire et qui régulent des gènes localisés en aval qui sont presque toujours associés à la biosynthèse ou le transport du métabolite reconnu. Les riborégulateurs fonctionnent sans l'aide de facteur protéique et sont essentiellement des senseurs métaboliques utilisant un système de rétro-inhibition afin de moduler les voies métaboliques de biosynthèse impliquées.

Plus de 2% des gènes codant chez certaines bactéries sont sous le contrôle de riborégulateurs et la plupart de ces gènes sont essentiels à la survie de l'organisme. Il est donc très probable qu'en interférant avec la régulation des riborégulateurs, il soit possible d'empêcher la croissance d'une bactérie quelconque et ainsi obtenir un agent antimicrobien puissant.

 

Vers le haut