Sylvie Lafrenaye, M. D., Ph. D.

Sylvie LafrenayeChercheure
Axe Inflammation-Douleur
Centre de recherche du CHUS

Pédiatre-Intensiviste
Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke

Professeure titulaire
Département de pédiatrie
Faculté de médecine et des sciences de la santé
Université de Sherbrooke

Coordonnées
Téléphone | 819 346-1110 poste 74634

Courriel | Sylvie.Lafrenaye@USherbrooke.ca

 

Importance de la recherche

Douleur chez l’enfant

Notre biomédecine, axée sur les causes des maladies et la guérison, comporte de nombreuses procédures, pour la plupart douloureuses. À défaut de cure possible, la maladie chronique affectera l’enfant et sa famille de diverses manières. Outre les douleurs répétées ou chroniques liées à la maladie, l’enfant et sa famille devront affronter la souffrance de vivre avec une maladie incurable. Bien qu’il existe des agents efficaces pour traiter la douleur aiguë, les médecins et le corps soignant sont malheureusement peu formés et peu enclins à  traiter la douleur chronique et la souffrance. Il est donc impératif d’améliorer la formation du personnel soignant et de découvrir les meilleurs moyens de soulager la douleur et la souffrance, autant d’un point de vue pharmacologique, que psychologique et spirituel.

La Dre Sylvie Lafrenaye est pédiatre-intensiviste. Ses travaux portent sur la création d’algorithmes de traitement sédatif-analgésique adapté à l’enfant, et ce, dans différents contextes (hospitalisation, ambulatoire, chronique). Elle s’intéresse aussi à la compréhension du phénomène de la chronicisation de la douleur. Elle étudie les mécanismes neurophysiologiques de la douleur chez les anciens prématurés, ainsi que chez les enfants atteints de trouble déficitaire de l’attention. Elle s’intéresse tout particulièrement à la contribution de la sédentarité excessive des adolescents pour expliquer le phénomène de la douleur chronique. Ses études portent aussi sur les caractéristiques des soignants envers la douleur, dont l’empathie et la connaissance de soi. La Dre Lafrenaye a complété sa formation médicale par un doctorat en sciences humaines. Son expertise porte sur la souffrance humaine en contexte médical et inclut une méthodologie qualitative se basant sur l’identité narrative.   

La chercheure Sylvie Lafrenaye entretient des collaborations de recherche variées, que ce soit avec ses collègues en pédiatrie clinique, avec les physiologistes de l’exercice physique, avec les experts neurophysiologistes du laboratoire de recherche sur la douleur du Centre de recherche du CHUS, avec les infirmières du programme de sciences cliniques, et avec les chercheurs de la Faculté de théologie et d’études religieuses de l’Université de Sherbrooke (spiritualité et connaissance de soi).

 

Vers le haut

Réalisations représentatives     

  • Création d’une clinique de douleur chronique et d’un programme de sédation analgésie au CHUS géré par les infirmières et dont l’efficacité est enviable
  • Création d’algorithmes de traitement de la douleur en utilisation quotidienne
  • Mentorat fréquent auprès de résidents en formation sur la douleur
  • Nombreuses conférences sur le thème du soulagement de la douleur

  

Savoir-faire

  • Recherche clinique (essais cliniques, randomisation, éthique)
  • Méthodologie de recherche quantitative et qualitative (narrative)
  • Hypnoanalgésie clinique et traitement clinique de la douleur aiguë et chronique
  • Interprétation de tests neurophysiologiques de douleur expérimentale
  • Aptitudes en interprétation des tests d’aptitude physique aérobique

     

Vers le haut