Patrick Pierre McDonald, Ph. D.

Patrick Pierre McDonaldChercheur
Axe Inflammation-Douleur
Centre de recherche du CHUS

Professeur titulaire
Département de médecine | Service de pneumologie/recherche
Faculté de médecine et des sciences de la santé
Université de Sherbrooke

Coordonnées
Téléphone | 819 346-1110 poste 14849

Courriel | Patrick.McDonald@USherbrooke.ca

 

Importance de la recherche

Régulation des réponses fonctionnelles chez le neutrophile humain

 

Les neutrophiles sont une composante essentielle de l’immunité innée, et influencent également l’immunité acquise. Ces leucocytes représentent ainsi un formidable moyen de défense de l'organisme, notamment dans la lutte contre les infections, mais aussi contre le cancer. Ces actions des neutrophiles dépendent en grande partie de leur capacité de produire divers médiateurs inflammatoires ou immunitaires, de moduler leur apoptose constitutive et de produire des NETs (neutrophil extracellular traps) – des enchevêtrements extracellulaires de chromatine qui immobilisent et aident à éradiquer les micro-organismes.

Les recherches du chercheur McDonald ont longtemps porté sur l’identification des composantes transcriptionnelles et traductionnelles contrôlant les gènes précoces encodant cytokines, chimiokines, et facteurs anti-apoptotiques du neutrophile, ainsi que les voies de signalisation en amont de ces processus. Au fil des ans, son équipe a identifié plusieurs facteurs de transcription essentiels, ainsi que plusieurs intermédiaires traductionnels importants, tant pour la génération de cytokines que pour celle de protéines anti-apoptotiques. De même, l’équipe a mis en évidence de nombreux intermédiaires de signalisation intracellulaire régissant ces réponses. Toutes ces molécules représentent des cibles thérapeutiques potentielles, dont certaines sont déjà en développement, en particulier pour le traitement de maladies inflammatoires chroniques. Plus récemment, le laboratoire s’est aussi intéressé aux mécanismes contrôlant la production de NETs et son équipe a mis en évidence des molécules clés pour ce phénomène, dont des intermédiaires de signalisation intracellulaire, susceptibles de servir de cibles thérapeutiques.

L'importance des recherches du chercheur McDonald découle du rôle de premier plan des neutrophiles et de leurs produits dans plusieurs maladies chroniques (dont l'arthrite rhumatoïde, la goutte, les maladies inflammatoires de l’intestin et des poumons, le lupus, le psoriasis, etc), mais également dans des maladies auto-immunes et le cancer. 

 

Vers le haut

Réalisations représentatives

  • Depuis le tout début, le laboratoire a été subventionné sans interruption (IRSC, Société d’arthrite canadienne, FRSQ, FCI, CRSNG). Des octrois des IRSC et du CRSNG sont en cours.

  • 31 publications en tant que professeur-chercheur depuis 2000 (dont 16 provenant de notre labo); 54 publications en carrière (en date de septembre 2016)
  • La majorité de ces publications ont paru dans des revues scientifiques de fort impact
  • Organisation de congrès provinciaux (colloque provincial d’immunologie, 200-2016), nationaux (Canadian Society for Immunology 2008), et internationaux (Neutrophil 2012, Neutrophil 2014, Neutrophil 2016, et Neutrophil 2018). 

  

Savoir-faire

 

  • Techniques standard de biologie moléculaire, génomique fonctionnelle, et protéomique (siRNA silencing, nucléofection, électroporation, transductions lentivirales, amplifications de plasmides, clonage par PCR, mutagénèse dirigée, essais luciférase, RT-qPCR, primary transcript (PT)-PCR, EMSA, ChIP, immunoprécipitations, immunoblots, ELISA, essais kinases)

 

 

  • Techniques standard de biologie cellulaire (tri cellulaire, cytométrie de flux, microscopie en épifluorescence et confocale, fractionnements subcellulaires, marquages métaboliques, et essais fonctionnels classiques chez les neutrophiles –dégranulation, production de ROS, chimiotaxie)

 

 

  • Un des rares labos au monde à avoir adapté plusieurs techniques de biologie moléculaire à l’étude des neutrophiles 

 

       

Vers le haut