Sophie Roux, M. D., Ph. D.

Sophie RouxChercheure
Axe Inflammation-Douleur
Centre de recherche du CHUS

Rhumatologue
Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke

Professeure titulaire
Directrice du service de rhumatologie
Département de médecine | Service de rhumatologie
Faculté de médecine et des sciences de la santé
Université de Sherbrooke

Coordonnées
Téléphone | 819 346-1110 poste 15808

Courriel | Sophie.Roux@USherbrooke.ca

   

Importance de la recherche

Biologie de l’ostéoclaste : apoptose, autophagie et signalisation

Les travaux de la chercheure Sophie Roux sont centrés sur l’étude de l’ostéoclaste humain, plus particulièrement dans la maladie osseuse de Paget, dont la phase initiale implique une activation massive d’ostéoclastes volumineux, hyperactifs, et résistants à l’apoptose. Des mutations du gène codant pour p62 (ou séquestosome 1), ont été rapportées dans cette maladie, ciblant p62 comme un acteur majeur de la physiologie de l’ostéoclaste et du dysfonctionnement ostéoclastique dans la maladie de Paget. La protéine p62 est une molécule adaptatrice comportant de multiples sites de liaison, et est impliquée dans la formation du complexe de signalisation induit par RANKL. De par la présence d’un domaine UBA, p62 a également un rôle essentiel dans le transport de substrats ubiquitinylés et leur dégradation par le protéasome ou par autophagie.

L’étude du phénotype des ostéoclastes Pagétiques et du rôle de p62 et de la mutation p62P392L dans la signalisation, la survie et l’autophagie de ces cellules permettra de mieux appréhender leur fonctionnement, et d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques, non seulement dans la maladie de Paget, mais aussi dans d’autres pathologies osseuses.

 

Vers le haut

Réalisations représentatives

  • IRSC (Avril 2010-mars 2013) : Rôle de p62 dans les ostéoclastes humains et la maladie de Paget
  • FRSQ : clinicien chercheur Senior (Juillet 2011- Juin 2015)
  • Chamoux E, McManus S, Laberge G, Bisson M, Roux S. Involvement of kinase PKC-zeta in the p62/ p62P392L-driven activation of NF-?B in human osteoclasts. Biochim Biophys Acta- Molecular Basis of Disease 2013, 1832 (3): 475-484
  • Chamoux E, Couture J, Bisson M, Morissette J, Brown JP, Roux S. The p62 P392L mutation linked to Paget's disease induces activation of human osteoclasts. Molecular Endocrinology 2009, 23 (10): 1668-1680

  

Savoir-faire

  • Modèles de différenciation ostéoclastique in vitro
  • Étude de l’apoptose des ostécolastes
  • Signalisation de l’ostéoclaste
  • Rhumatologue, expertise en pathologie osseuse

      

Vers le haut