Subburaj Ilangumaran, Ph. D.

Subburaj IlangumaranChercheur
Axe Inflammation-Douleur
Centre de recherche du CHUS

Professeur agrégé
Département de pédiatrie | Service d'immunologie et d'allergologie
Faculté de médecine et des sciences de la santé
Université de Sherbrooke

Coordonnées
Téléphone | 819 346-1110 poste 14834

Courriel | Subburaj.Ilangumaran@USherbrooke.ca

 

Importance de la recherche

La régulation de l'auto-immunité et du cancer par les cytokines

Le développement, la maturation et le fonctionnement normal de toutes les cellules du corps humain requièrent  le support de plusieurs cytokines. Cependant, un excès de la signalisation des cytokines peut être nocif et causer des conditions pathologiques comme des maladies auto-immunes et des cancers. Le thème principal de recherche du laboratoire du docteur Ilangumaran est de comprendre comment les cytokines contribuent au développement de ces maladies afin de développer de nouveaux traitements.

L’équipe du docteur Ilangumaran a démontré que les cytokines inflammatoires, abondamment produites pendant une infection microbienne, peuvent expliquer le lien entre différents agents infectieux et des maladies auto-immunes. L’équipe teste actuellement cette hypothèse chez un modèle murin de diabète de type auto-immun.

Au cours des dernières années, les protéines de la famille SOCS ont été associées à la régulation de la signalisation des cytokines. Étonnement, le gène codant pour SOCS1 est inactivé dans plusieurs types du cancer ce qui pourrait témoigner de son rôle de suppresseur de tumeurs. Parmi les types de cancer, le cancer du foie est la troisième cause de décès chez les patients. L’objectif du docteur Ilangumaran est d'élucider les fonctions régulatrices de SOCS1 dans les cellules du foie afin d'identifier de nouvelles cibles moléculaires visant à contrôler la progression du cancer du foie.

  

Vers le haut

Réalisations représentatives     

  • Subventions : CRSNG (2009-2014), IRSC (2010-2013), SRC (2011-2013), SRC (2012-2014)
  • Publications : 2008 (J. Immunology), 2009 (Mol. Cell), 2010 (J. Immunology), 2011 (J. Hepatology), 2012 (Diabetologia), 2013 (J. Invest. Dermatology)

  

Savoir-faire

  • Signalisation via les récepteurs des cytokines et des antigènes
  • Souris transgéniques pour récepteur des antigènes, déficientes pour les cytokines, SOCS1
  • Infection virale (LCMV) et essai sur lymphocytes T cytotoxiques
  • Modèle murin de diabète auto-immun
  • Modèle murin de cancer du foie et culture hépatocellulaire

  

Vers le haut