Yves Dory, Ph. D.

Yves DoryChercheur
Axe Inflammation-Douleur
Centre de recherche du CHUS

Professeur titulaire
Département de Chimie médicinale
Faculté des sciences
Université de Sherbrooke

Coordonnées
Téléphone | 819 564-5299

Courriel | Yves.Dory@USherbrooke.ca

    

Importance de la recherche

La philosophie de recherche du groupe de Dr Dory est de concevoir et synthétiser des molécules permettant d’étudier des problèmes pharmacodynamiques ainsi que pharmacocinétiques. Des objectifs spécifiques comprennent les récepteurs opioïdes et diverses proprotéines convertases pour divers domaines thérapeutiques tels que la douleur, le cancer, les infections virales et bactériennes et le cholestérol.

          

Vers le haut

Réalisations représentatives

Dr Dory a travaillé comme chimiste médical pour Endorecherche (Québec, 1990-3) comme chef de groupe. Sous sa direction, un antioestrogène a été développé comme remède contre le cancer du sein, le médicament candidat a atteint la phase 2. Il s’est joint à l'Université de Sherbrooke en 1993 et a construit une équipe de chimie médicinale et supramoléculaire comptant maintenant 10 chercheurs (4 MSc, PhD 4, 1 PDF et 1 RA). Il a participé activement à la création de Neokimia / Tranzyme Pharma (Sherbrooke, 1997-9) en tant que directeur de la chimie médicinale et dans la rédaction du plan d'affaires scientifique original. Il est co-auteur de plus de 60 publications scientifiques et co-inventeur de plus de 10 brevets.

       

Savoir-faire

Sa recherche est financée par le CRSNG, FRQ-NT, les IRSC, le MDEIE, CFI, CQMF, CSACS et CEMOPUS. Il a des collaborations et des étudiants en cotutelle avec les Drs Day et Fortin (chirurgie), Gendron et Rousseau (physiologie et biophysique), Gobeil et Klarskov (pharmacologie), Guérin et Lepage (médecine nucléaire et radiobiologie), Malouin (biologie) et Deslongchamps et Zhao (chimie). Il s’est récemment joint à une équipe de collaboration transatlantique avec des chercheurs du Canada, de la France et de la Suède (Fondation Leducq) pour étudier l'enzyme PCSQ9 comme cible pour le traitement de l'hypercholestérolémie, un trouble de santé responsable de nombreux décès dans les pays développés.

            

Vers le haut