Louis-Charles Fortier, Ph. D.

Louis-Charles Fortier

Chercheur
Axe Mère-Enfant
Centre de recherche du CHUS

Professeur agrégé
Département de microbiologie et infectiologie
Faculté de médecine et des sciences de la santé
Université de Sherbrooke

Coordonnées
Téléphone | 819 346-1110 poste 75322

Courriel | Louis-Charles.Fortier@USherbrooke.ca

  

Importance de la recherche

Pathogenèse des infections à Clostridium difficile et développement de nouveaux agents thérapeutiques

La santé publique est plus que jamais un enjeu mondial majeur. Les bactéries pathogènes évoluent rapidement et continuellement et sont de plus en plus résistantes à la plupart des antibiotiques. Clostridium difficile est l’une des bactéries pathogènes les plus problématiques et meurtrières en milieu hospitalier. De nouvelles souches plus virulentes et multi-résistantes aux antibiotiques ont fait émergence au cours des années 2000, causant de sévères épidémies en Amérique du Nord et en Europe.

Le chercheur Louis-Charles Fortier est un microbiologiste expert dans l’étude du C. difficile, et fait partie des rares spécialistes canadiens étudiant les bactériophages (ou phages), i.e. des virus infectant les bactéries. Ses recherches visent entre autres à mieux comprendre le rôle que jouent les prophages (phages intégrés aux génomes bactériens) dans l’évolution et la virulence de C. difficile. Son équipe s’intéresse aussi à plusieurs processus moléculaires impliqués dans la virulence bactérienne, par exemple le chimiotactisme et la motilité flagellaire, la signalisation par le c-di-GMP et la sporulation. L’influence des antibiotiques sur les dérèglements de la flore intestinale (microbiote) et sur le processus de pathogenèse des infections à C. difficile fait également partie des sujets de recherche. L’équipe du docteurFortier étudie aussi les riborégulateurs, i.e. des séquences régulatrices retrouvées dans certains ARN messagers et qui représentent des cibles intéressantes pour le développement de nouveaux antibiotiques. L’équipe possède aussi un modèle animal d’infection permettant d’explorer ces aspects dans un contexte in vivo.

 

Vers le haut

Réalisations représentatives     

  • Publications récentes dans le domaine des phages : Fortier et Sekulovic, Virulence 2013; Meessen-Pinard et al, Appl Environ. Microbiol. 2012; Sekulovic et al, J. Bacteriol. 2011; Fortier et Moineau, Appl. Environ. Microbiol. 2007
  • Autres publications importantes sur le C. difficile : Sirard et al, J. Clin. Microbiol. 2011; Bordeleau et al, PLoS Genet. 2011; Mulhbacher et al, PLoS Pathog 2010; Matte et al, Infect. Immun. 2009
  • Chercheur boursier Junior 2 du FRQ-S
  • Subventions des organismes subventionnaires publics (FCI, IRSC, CRSNG, FRQNT) ainsi que du secteur pharmaceutique (Pfizer, ASPIRE 2011)

  

Savoir-faire

  • Expert du C. difficile et de ses bactériophages (microbiologie, génétique moléculaire)
  • Utilisation d’un modèle animal d’infection à C. difficile

   

Vers le haut