FIcare : un projet novateur pour aider les nouveau-nés hospitalisés en néonatalogie

2018-04-13

Une étude internationale a permis d’étudier l’efficacité d’un programme qui intègre les parents dans les soins offerts aux bébés hospitalisés en néonatalogie.

Dre Céline Catelin, néonatalogiste et chercheure au CRCHUS, ainsi que plusieurs assistants de recherche du CRCHUS ont participé à cette étude nommée FIcare.

Les résultats de l’étude, publiés dans la revue The Lancet Child and Adolescent Health, ont démontré qu’en bénéficiant d’un tel programme, les bébés hospitalisés en néonatalogie ont une meilleure prise de poids après quelques semaines, un allaitement exclusif plus fréquent au congé et leurs parents se décrivent moins stressés et moins anxieux. L’équipe de recherche de Dre Catelin a participé au recrutement de 90 participants et à la collecte des données. L’Hôpital Fleurimont était un site contrôle, sans implantation du programme FIcare, pour cette étude.

Le programme FIcare, a été implanté dans certains établissements de santé au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Les hôpitaux qui bénéficiaient de ce programme devaient, par exemple, offrir une formation à leurs employés afin de leur permettre d’encadrer et d’intégrer les parents aux soins données à leur bébé, aménager des espaces de repos pour les parents, offrir du stationnement gratuit aux parents, etc.

Dans le cadre de la participation à cette étude, le service de néonatalogie de l’Hôpital Fleurimont du CIUSSS de l’Estrie - CHUS va prochainement pouvoir bénéficier de la formation à ce programme.

 

 

Partagez cet article