Virginie Gosselin : professionnelle de recherche du mois

Thursday October 31, 2019 | News

Au coeur d'une stratégie gagnante pour la vaccination des bébés.



Axe Mère-enfant, CRCHUS

 

Détentrice d’un baccalauréat en pharmacologie et d’une maîtrise en sciences cliniques de l’Université de Sherbrooke, Virginie Gosselin œuvre au sein de l’axe Mère-enfant du CRCHUS comme assistante scientifique de recherche. Celle-ci travaille avec le Dr Arnaud Gagneur dans le cadre du projet Stratégie Promovac lequel a été récompensé  lors du Gala d’excellence du CIUSSS de l’Estrie – CHUS, le 23 octobre dernier.

La personne-ressource en gestion de projets

Experte en gestion de projets et en évaluation de programme, Virginie est amenée, dans le cadre de son emploi, à rédiger des protocoles, des outils d’évaluation, des demandes de subvention et des articles scientifiques, ainsi qu’à interpréter des données statistiques. Celle-ci collabore à des études de recherche qui ont un impact significatif dans le transfert des connaissances. C’est d’ailleurs le cas avec la Stratégie Promovac, à laquelle elle apporte son expertise.

Pour promouvoir la vaccination des bébés

Cette stratégie repose sur une intervention éducative basée sur les techniques de l’entretien motivationnel. Elle concerne les nouveaux parents à la maternité et a comme objectif de promouvoir la vaccination de leur nourrisson. Les efforts de l’équipe de recherche du Dr Gagneur dont fait partie Virginie ont mené à l’implantation d’un nouveau programme ministériel de promotion de la vaccination, le programme EMMIE. Ce projet a permis d’instaurer une collaboration d’une durée de deux ans avec le Ministère de la Santé et des Services sociaux pour mettre en place le programme EMMIE et l’évaluer.

Concrètement, Virginie a pris part aux différentes étapes de la Stratégie Promovac : l’étude en Estrie (Promovac), l’étude au Québec (PromovaQ) et l’étude au Canada (PromovaC). Bien qu’elle se soit impliquée dans les trois processus de la stratégie, la professionnelle de recherche a exploité le plein de ses connaissances lors du déploiement de l’étude au pays (PromovaC). Coordonnatrice de ce projet multicentrique se déroulant dans quatre provinces canadiennes, Virginie a participé à la rédaction des demandes de subvention finançant ce projet d’envergure. Elle a également conçu les outils d’évaluation et orchestré la formation centralisée d’assistantes de recherche à cet effet. S’ajoute à ses nombreux exploits celui de la coordination scientifique du programme EMMIE dans près d’une quinzaine de grandes maternités du Québec.

Mission accomplie!

L’assistante scientifique de recherche occupe un rôle majeur dans la création d’un projet de recherche comme la Stratégie Promovac. Un mandat qui la passionne et qui lui apporte une certaine reconnaissance :

« C’est très passionnant et motivant d’assister au transfert et à l’application des connaissances acquises dans les différents projets de recherche du Dr Gagneur en tant que nouveau programme de santé publique », s’exprime-t-elle.

 

En effet, Virginie est très fière d’avoir pu contribuer à la mise en place d’une nouvelle norme de soins de santé dans les maternités de la province et est d’avis qu’une partie de son travail pourra améliorer le sort de la santé publique.

« Cela va permettre de réduire le phénomène d’hésitation face à la vaccination, qui est une menace à la santé publique, et d’augmenter les couvertures vaccinales des enfants afin de protéger les plus vulnérables », nous confie-t-elle à propos de la Stratégie Promovac.

En constatant les résultats de ce projet de recherche, Virginie peut crier haut et fort : « Mission accomplie! » en ce qui a trait à son apport à l’évolution des soins et services offerts à la population.

Lire aussi



<< Back to news list
Share