Alexandra Chapdelaine et Tristan Martineau : étudiants du mois

mercredi 01 mai 2019 | Actualités

Deux étudiants reconnus pour leur engagement aux niveaux académique et communautaire.



Axe Santé : population, organisations et pratiques et Axe Mère-enfant, CRCHUS

Engagés sur tous les fronts

Tous deux ayant été nominés lors de leur parcours scolaire pour l’obtention de la Médaille du Lieutenant-gouverneur pour la jeunesse, Alexandra Chapdelaine et Tristan Martineau sont reconnus pour leur engagement tant au niveau académique que communautaire. Alexandra s’investit pleinement dans la vie étudiante, notamment en siégeant au Comité exécutif du RECMUS, en représentant les étudiants de 3e cycle de l’UdeS pour le programme de recherche en sciences de la santé ainsi qu’en organisant mensuellement des 5 à 7 de vulgarisation scientifique pour l’organisme à but non lucratif BistroBrain.

De son côté, Tristan s’implique dans le milieu communautaire en tant qu’instructeur national en sauvetage aquatique. Celui-ci collabore avec l’Université de Sherbrooke à l’implantation du sauvetage sportif en Estrie. Il a également créé l’entreprise Sauvetage Perf-O-Max, qui offre entre autres des services d’aide et de consultations en matière de sauvetage aquatique dans l’ensemble du sud du Québec.

La science : une même passion qui les unit

Bien qu’ils s’impliquent dans des milieux qui diffèrent, ces deux étudiants ont une passion en commun : la science. Ils ont d’ailleurs effectué des études relevant de ce domaine. Pour sa part, Alexandra compte à son actif un baccalauréat en pharmacologie et une maîtrise en sciences cliniques, et effectue présentement un doctorat en recherche en sciences de la santé.

Quant à lui, Tristan est titulaire d’un baccalauréat en biochimie de la santé et est finissant à la maîtrise en sciences des radiations. Chacun d’eux s’affairent à des travaux de recherche dans un champ d’expertise dans lequel ils excellent : la compétence en évaluation économique (Alexandra) et la spectrométrie de masse (Tristan). Plus précisément, Alexandra s’est lancée dans un projet visant à évaluer les rapports coût-efficacité et coût-utilité de la thérapie cognitive comportementale transdiagnostique de groupe par rapport à celle des soins usuels chez les adultes ayant un trouble anxieux en première ligne. De son côté, Tristan participe à des travaux de recherche qui l’amènent à développer des méthodes analytiques pouvant être utilisées en recherche translationnelle pour plusieurs maladies au niveau de différents groupes d’âge de la population.

Favoriser l’avenir de la population par la recherche

Ces deux étudiants éprouvent un réel intérêt pour le milieu dans lequel ils évoluent. Un intérêt qui se traduit par leur amour du défi, qui leur permet de s’améliorer constamment.

« Un travail passionnant mène à des défis, à réfléchir et à tester nos limites pour devenir plus performant et devenir une meilleure personne dans la vie. » - Tristan Martineau, étudiant.

Ce qui stimule également cette relève scientifique est sa contribution à la société. En effet, considérant la prévalence élevée des troubles anxieux et la situation de la psychothérapie au Québec, Alexandra a le sentiment que son projet de recherche peut avoir des répercussions sur le traitement des troubles anxieux en améliorant la qualité de vie des personnes aux prises avec ceux-ci. Tristan quant à lui a la certitude que sa contribution à la recherche translationnelle peut influencer positivement le traitement et l’avenir d’un patient. Manifestement, ces deux mordus de science désirent faire une différence dans la vie des usagers du réseau de la santé et par le fait même participer à l’avancement de la recherche. Une action qu’ils réalisent déjà haut la main!

Lire aussi

Julie Douchin et Billel Djerir : étudiants du mois

Marilie Bouchard : étudiante du mois

Tomas Del Olmo : étudiant du mois



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager