Audrey-Ann Dumont : étudiante du mois

jeudi 31 octobre 2019 | Actualités

Audrey-Ann Dumont, lauréate de la bourse Frederick-Banting et Charles-Best



Axe Diabète, obésité et complications cardiovasculaires, CRCHUS

Titulaire d’un baccalauréat en biologie moléculaire et cellulaire de l’Université de Sherbrooke, Audrey-Ann Dumont est étudiante au doctorat en biochimie. Dans le cadre de ses études, elle s’intéresse à différentes sortes de protéines, notamment celles ayant une fonction de signalisation dans les cardiomyocytes ainsi que celles jouant un rôle sur l’épissage de l’ARN.

Vouloir en faire plus pour être à la fine pointe de son domaine d’étude

Encadrée par le chercheur Mannix Auger-Messier, l’étudiante réalise ses projets de recherche au sein de l’axe Diabète, obésité et complications cardiovasculaires (DOCC) du CRCHUS et est amenée à collaborer avec des modèles exemplaires, tels Denis Blondin et Michelle Scott. Dans le cadre de ses travaux, l’experte en protéines a notamment identifié un lien inattendu entre la protéine SRSF3 et l’intégrité des mitochondries, le tout à l’aide de souris transgéniques. Une découverte qui répond à son désir de mener à terme des projets avec des résultats concrets et gratifiants, et ce, à partir de questions aussi abstraites soient-elles. C’est entre autres ce qui la passionne dans son travail :

« J’aime participer à l’élaboration de méthodes et de protocoles permettant de répondre à une question de recherche et y incorporer des méthodes qui sont à la fine pointe du domaine », nous explique-t-elle.

De scientifique à représentante étudiante, tous les chapeaux lui vont

Outre la recherche en laboratoire, Audrey-Ann a un intérêt pour le rayonnement scientifique. Elle est d’ailleurs la représentante étudiante de l’axe DOCC. Son rôle consiste à participer aux rencontres du comité exécutif de l’axe en prenant soin de partager les idéologies de ses pairs. En tant que représentante, celle-ci a pris l’initiative de créer un comité étudiant. Les membres se rencontrent mensuellement pour faire le point sur des sujets entourant leur axe de recherche et pour organiser une activité portant sur le parcours universitaire d’anciens étudiants gradués, mettant ainsi en lumière l’impact qu’ont eu leurs études sur leur cheminement de carrière.

Une reconnaissance bien méritée

L’implication et les efforts de cette jeune femme lui ont valu l’obtention de la bourse Frederick-Banting et Charles-Best provenant des Instituts de recherche en santé du Canada. Celle-ci lui permettra de se procurer le matériel essentiel pour une expérience et de payer les frais de participation à un congrès international.

« C’est une occasion unique en tant qu’étudiante d’apprendre à gérer un budget de recherche », s’exprime Audrey-Ann. Une chance qui est toute à son honneur!

Lire aussi



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager