Benoit Paquette, Ph. D.

Benoit PaquetteChercheur
Axe Cancer: biologie, pronostic et diagnostic
Centre de recherche du CHUS

Professeur titulaire
Département de médecine nucléaire et radiobiologie
Faculté de médecine et des sciences de la santé
Université de Sherbrooke

Coordonnées
Téléphone | 819 346-1110 poste: 74767

Télécopieur | 819 564-5442

Courriel | Benoit.Paquette@USherbrooke.ca

  

Importance de la recherche

Optimisation de la radiothérapie

La radiothérapie est fréquemment utilisée pour traiter les patients atteints d’un cancer. La dose de radiation est cependant limitée par le développement d’effets secondaires associés à une inflammation. Par conséquent, les protocoles de radiothérapie ne visent pas à éliminer toutes les cellules cancéreuses, mais plutôt à optimiser l’espérance de vie des patients tout en minimisant les effets secondaires des radiations. L’équipe de recherche du Pr. Paquette œuvre autour des thématiques de recherche suivantes:

 

  1. Augmentation de l’efficacité de la radiothérapie en réduisant l’inflammation radio-induite;
  2. Implication des radiations dans le réveil des métastases dormantes;
  3. Prévention de l’augmentation du potentiel d’invasion des cellules cancéreuses induite par les radiations;
  4. Optimisation des effets concomitants anti-tumoraux entre la radiothérapie et des agents chimiothérapeutiques platinés.

Notre Centre de recherche en radiothérapie met à notre disposition quatre irradiateurs, soit un GammaKnife Perfexion, un thérapax et deux irradiateurs pour cellules (cobalt-60 et césium-137). En collaboration avec le Centre d’imagerie moléculaire de Sherbrooke, le suivi de la migration de cellules cancéreuses chez le petit animal s’effectue grâce à un imageur optique ou un scanneur d’imagerie par résonance magnétique (IRM) de 7 Teslas pour petits animaux.

En contrôlant mieux les effets secondaires causés par les radiations, nous espérons pouvoir contribuer à augmenter l’espérance de vie des personnes atteintes d’un cancer.

Vers le haut

Réalisations représentatives     

  • Démonstration que les radiations augmentent le potentiel invasif de cellules cancéreuses (Int. J. Radiat. Biol. 2012, 2015, Br. J. Cancer 2011, 2013; Proc. Int. Soc. Mag. Res. Med, 2007).
  • Démonstration que les radicaux libres peuvent activer des protéases jouant un rôle clé dans l’invasion des cellules cancéreuses (J. Steroid Biochem. Mol. Biol., 2003; Int. J. Cancer, 2005).
  • Irradiation de la membrane basale favorise l’invasion des cellules cancéreuses (Br. J. Cancer, 2007).      
  • Synthèse et évaluation du potentiel radiosensibilitant de porphyrines bromées (J. Porph. Phthal., 2007; Photochem. Photobiol. Sci., 2009).      
  • Travaux de recherche supportés par les IRSC, ACRCS et FQNRT.      

Savoir-faire

  • Modèle d’invasion cellulaire in vitro, dans la glande mammaire de souris ou dans le cerveau de rat
  • Maîtrise des protocoles d’irradiation au niveau cellulaire ainsi que chez l’animal
  • Génération de lignées cellulaires exprimant un gène rapporteur
  • Application des méthodes d’imagerie optique et d’imagerie par résonance magnétique chez les petits animaux
     

Vers le haut