Louis Valiquette, M. D., M. Sc., FRCPC

Louis Valiquette

Chercheur
Axe Santé: populations, organisation, pratiques
Centre de recherche du CHUS

Professeur agrégé et chercheur
Département de microbiologie et infectiologie
Faculté de médecine et des sciences de la santé
Université de Sherbrooke

Coordonnées
Téléphone | 819 346-1110 poste 72584

Courriel | Louis.Valiquette@usherbrooke.ca

 

Importance de la recherche

Développement et démonstration de l’impact d’outils décisionnels visant à optimiser la prise en charge des infections

Le professionnel de la santé doit prendre en compte une quantité de plus en plus importante de données dans la sélection du traitement optimal pour son patient. À l’historique du patient s’ajoutent les lignes directrices énoncées par les sociétés savantes, dont la complexité et les itérations fréquentes les rendent de moins en moins accessibles. Le temps et les ressources humaines limités augmentent le risque d’erreurs et d’effets néfastes. Les coûts des médicaments sont une portion de plus en plus importante des coûts reliés au système de santé canadien, avec plus de 25 milliards en dépenses en 2008, ce qui représentait plus de 16% du budget total de la santé. Une meilleure utilisation des médicaments, en plus d’améliorer la qualité des soins, permet une économie de coûts directs et indirects significative.

Le Dr. Valiquette a développé un système informatisé pour la surveillance et l'optimisation de la prescription d'antimicrobiens (ATM), appelé SIPA. Au cours des 24 premiers mois d’utilisation, 3003 interventions (91%) ont été acceptées par les médecins prescripteurs. Les coûts d'acquisition en ATB ont diminué au CHUS de 705 000$ (18%) par rapport à ce qui était prévu. La consommation d'antibiotique intraveineux a été réduite de 22%.

Durant les prochaines années, il réutilisera son expertise pour développer et valider des outils additionnels pour des problématiques médicales importantes sur la santé des patients et sur le système de santé. Par exemple, SIPA sera adapté à la population pédiatrique, pour laquelle aucun outil de ce type n'existe, un score de prédiction des complications et de la rechute de l'infection à Clostridium difficile sera développé à partir d'une cohorte unique qu’il a bâtie grâce à une collaboration productive avec 10 centres. D’autres problématiques non infectieuses où l’optimisation de la prescription est capitale seront aussi explorées (obésité, oncologie, etc.).

        

Vers le haut

Réalisations représentatives     

  • Premier système d’optimisation d’ATM développé, validé et intégré en pratique au Canada
  • Subvention des Instituts de Recherche en Santé du Canada de 767 000 $ pour développer un outil de prédiction des complications de l’infection à Clostridium difficile
  • Subventions additionnelles des Instituts de Recherche en Santé du Canada, conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada , Fonds de Recherche en Santé du Québec, etc., pour un total de plus de 550 000 $ depuis 2005

           

Savoir-faire

  • Expert dans le développement d’outils cliniques informatisés
  • Évaluation de l’impact de stratégies cliniques
  • Optimisation de la prescription d’antimicrobiens
  • Expert dans les infections associées au Clostridium difficile

               

Vers le haut