Chercheur du mois de février : Dr Alain Vanasse, MD, PhD, FCMF

2018-02-21

« J’ai toujours été conscient de l’existence des inégalités sociales et géographiques dans la société. De pouvoir les mettre en évidence dans le domaine de la santé représente pour moi une modeste contribution à leur réduction éventuelle », souligne le clinicien chercheur Dr Alain Vanasse qui œuvre au CRCHUS depuis vingt ans et qui a aussi exercé pendant vingt ans comme médecin de famille à Rimouski.

Axe Santé: populations, organisation, pratiques

Chercheur boursier en évaluation des technologies et des pratiques de pointe, le chercheur Alain Vanasse est aussi directeur de la composante « Accès aux données » de l’unité SOUTIEN de l’initiative Stratégie de recherche axée sur le patient (SRAP) des Instituts de recherche en santé du Canada.

La recherche sur les trajectoires de soins et les conditions chroniques propices aux soins ambulatoires

Le Dr Vanasse a mis en place une force de recherche unique sur les trajectoires de soins : il est à l’origine de la montée d’un réseau d’expertise québécois pour la recherche observationnelle sur les trajectoires de soins. Ses études touchent surtout l’épidémiologie, plus particulièrement l’analyse des inégalités de santé ainsi que l’utilisation des soins médicaux et pharmacologiques, la recherche sur les services de santé, de même que la géomatique.

Depuis 2013, le Dr Vanasse dirige une série d’études sur les trajectoires de soins et les conditions chroniques propices aux soins ambulatoires (CPSA), avec un financement de plus d’un million de dollars. Ces études se font en partenariat avec l’Institut de la Statistique du Québec et comptent sur l’apport scientifique de plus d’une dizaine de chercheurs chevronnés provenant de cinq universités québécoises différentes et possédant des expertises complémentaires en santé, sociologie, psychologie, statistique, mathématique, épidémiologie, méthodologie, géographie, économie et pharmacoépidémiologie.

Ces études visent à mieux comprendre les trajectoires de soins optimales, personnalisées en fonction des différentes caractéristiques individuelles et socio-environnementales pour les patients aux prises avec des maladies chroniques, souvent propices aux soins ambulatoires (CPSA). Ces travaux permettront de mieux intervenir pour réduire les hospitalisations dites « évitables » et les visites inappropriées à l’urgence. Ainsi, il s’intéresse particulièrement au développement de nouvelles approches méthodologiques pour mieux caractériser et mesurer les trajectoires de soins des patients dans le but d’identifier les facteurs associés à l’utilisation inadéquate des services de santé, et d’en évaluer les impacts en termes de qualité de vie et de coûts.

Ces études observationnelles impliquent l’analyse complexe de données très disparates, provenant de différentes sources. Il s’agit principalement de données cliniques et hospitalières, de données médicoadministratives, de données spatiales et de données d’enquête populationnelles qui, une fois jumelées, représentent une source inestimable d’information.

Implication scientifique du Dr Vanasse

Le clinicien chercheur Alain Vanasse est directeur scientifique du groupe de recherche PRIMUS (Programme de Recherche Interdisciplinaire sur la Médecine et l'Utilisation des Soins) depuis 2001. Le groupe PRIMUS est un rassemblement d'expertises en médecine, biologie, épidémiologie, psychologie, mathématiques, biostatistiques, géomatique, économie et informatique médicale, qui compte aujourd’hui sept professeurs-chercheurs.

« Vivre la recherche au sein du groupe PRIMUS est un privilège pour moi. En effet, côtoyer quotidiennement mes collègues, des professionnels de recherche experts dans leur domaine et des étudiants gradués doués et curieux, représente pour moi une occasion unique d’effectuer mes travaux dans un contexte scientifiquement riche et stimulant. Ce sont d’ailleurs les principaux responsables des succès du groupe de recherche PRIMUS. Discuter avec eux de sciences, de politique, de cinéma, de tout et de rien… tous les jours apporte une dimension communautaire qui fait que je suis toujours heureux de me rendre au travail » mentionne le Dr Vanasse.

Partagez cet article