Chercheur du mois de juin : Jean-Pierre Perreault, Ph. D.

2017-06-27

Un spécialiste de l’ARN devient vice-recteur à la recherche

Jean-Pierre Perreault, Ph. D.

Jean-Pierre Perreault, Ph. D.
Axe Cancer : biologie, pronostic et diagnostic


Jean-Pierre Perreault vient d’être nommé vice-recteur à la recherche et aux études supérieures à l’Université de Sherbrooke. Depuis qu’il est chercheur au CRCHUS au sein de l’axe Cancer : biologie, pronostic et diagnostic, il a su illustrer son talent et son expertise dans son domaine de recherche, mais aussi à travers bien d’autres projets.

 

Des recherches sur l’ARN

Biochimiste et spécialiste de l'ARN, le chercheur Jean-Pierre Perreault étudie les structures dans les ARN messager (ARNm) qui contribuent à réguler leur traduction en protéines. Son équipe s'intéresse plus particulièrement aux ARNm associés au développement du cancer. De 2005 à 2012, M. Perreault a d'ailleurs été le titulaire de la Chaire de recherche du Canada en génomique et ARN catalytique. Dans le cadre de ses recherches, il espère identifier les motifs d'ARN les plus importants pour ensuite les cibler avec des composés chimiques et ainsi contrôler leur formation et, par le fait même, le développement des pathologies associées.

 

De nombreuses réalisations

« C'est un grand plaisir de travailler avec M. Perreault depuis toutes ces années! Plusieurs chercheurs du CRCHUS ont pu faire profiter leurs étudiants d'une de ses plus grandes réalisations : le développement du programme de bourses aux études supérieures de la FMSS », évoque Amy Svotelis, adjointe scientifique au CRCHUS. Jusqu'à maintenant, ce programme a permis de remettre plus de 200 bourses de maîtrise et de doctorat aux étudiants de la FMSS et du CRCHUS, pour un total de 7,5M$.

Parmi les autres grandes réalisations de M. Perreault, notons entre autres :

 

  • son rôle de vice-doyen à la recherche et aux études supérieures de la FMSS de 2010 à 2017. 

  • sa participation à la restructuration de l'organisation de la recherche à la FMSS en collaboration avec les Centres de recherche, dont la planification stratégique qui a permis d’identifier 6 thèmes porteurs dont 5 sont partagés avec le CRCHUS. Ceci avait aussi permis au CRCHUS de passer de 12 à 6 axes.

  • sa participation à plusieurs activités de philanthropie, dont l’obtention d’un don de la corporation Merck, Sharpe & Dohme de 4M$ qui a été utilisé pour développer des subventions en recherche translationnelle. La presque totalité du financement a été remis à des chercheurs du CRCHUS.

  • le développement des mécanismes pour valoriser les travaux de recherche, dont la mise en place d’un réseau d’affaire (SHER-BIO) qui fait la promotion de nouvelles entreprises en démarrage et des plateformes associées au CRCHUS. Ceci fait en sorte que maintenant, le CRCHUS et la FMSSS reçoivent plusieurs millions de dollars en contrats.

 

Et M. Perreault est très confiant pour l’avenir du CRCHUS : « ce que je considère le plus important, c’est qu’aujourd’hui, notre communauté de chercheurs se fait confiance et que nous assumons de plus en plus un rôle de leadership au niveau provincial et fédéral », conclut M. Perreault.

 

Partagez cet article