Chercheur du mois de mai : Frédérick D'Aragon, M.D., M.Sc.

2017-05-23

Le chercheur souhaite identifier les interventions associées à une augmentation du nombre d’organes prélevés chez les donneurs et à une meilleure qualité des organes une fois transplantés.

Frédérick D’Aragon, M.D., M.Sc.
Axe Santé : populations, organisation, pratiques

 

Étude DONATE : Pour sauver plus de vies

« Le don d’organes sauve des vies. Malheureusement, la demande excède l’offre et très peu de recherches sont effectuées sur la prise en charge des donneurs d’organes aux soins intensifs. », affirme le chercheur Frederik d’Aragon. 

 

Ce dernier est à la tête de l’étude observationnelle DONATE qui a lieu dans 25 centres au Canada et dont l’objectif est d’étudier de nouvelles façons de procéder pour permettre d’améliorer l’utilisation des organes disponibles pour la transplantation. Cette étude représente l’élément principal du programme de recherche du Dr D’Aragon. Concrètement, le chercheur souhaite identifier les interventions associées à une augmentation du nombre d’organes prélevés chez les donneurs et à une meilleure qualité des organes une fois transplantés.

Chercheur-boursier clinicien Junior 1 du FRQS, le Dr D’Aragon a bâti localement un centre de coordination pour assurer une gestion rigoureuse et pérenne de cet essai multicentrique. Cette structure reconnue nationalement permet au CRCHUS de devenir une plaque tournante pour la recherche sur le don d’organes au Québec et au Canada. Par ailleurs, grâce aux travaux du Dr D’Aragon qui combinent devis cliniques et mécanistiques, le CRCHUS sera le premier centre à proposer une approche de médecine spécialisée en lien avec la transplantation d’organes.

À l’occasion de la Semaine nationale du don d’organes et de tissus qui se tenait en avril dernier, le Dr D’Aragon a d’ailleurs collaboré à un article démystifiant la réalité entourant le don d’organes.

 

Partagez cet article