Étudiant du mois de juin : Simon Boudreault

2017-06-26

Étudiant au doctorat en biochimie, axe Cancer : biologie, pronostic et diagnostic

Simon Boudreault

Le travail de Simon Boudreault est multidisciplinaire! Et c'est l'aspect qui le passionne le plus dans les travaux qu'il mène au CRHUS. «  Je touche autant à la virologie que la biochimie, la bio-informatique, l'immunologie, le cancer, etc. », précise l'étudiant au doctorat en biochimie.

Simon effectue des recherches sur l'interaction entre les virus et leur cellule-hôte en utilisant les technologies de séquençages de nouvelle génération. Plus particulièrement, il étudie comment les virus peuvent modifier l'épissage alternatif, un processus par lequel les ARN transcrits à partir de l'ADN génomique peuvent subir des étapes de coupure et ligature qui conduisent à l'élimination de certaines régions dans l'ARN final. L'épissage est couramment dérégulé dans de nombreuses maladies dont le cancer.

Les recherches de Simon démontrent le lien sous-estimé entre les infections virales et l'épissage alternatif cellulaire. De plus en plus de groupes publient des résultats démontrant que les virus modifient l'épissage alternatif cellulaire. Les résultats qui vont découler de leurs études et de celles de Simon vont non seulement permettre de mieux comprendre l'interaction virus-hôte, mais aussi de potentiellement découvrir de nouvelles cibles de thérapie contre les infections virales et les cancers d'origine virale. Au cours de son doctorat, il souhaite effectuer des recherches sur les virus qui causent le cancer et sur l'impact de la modulation de l'épissage alternatif sur la progression cancéreuse d'origine virale.

Des collaborations importantes!

L'étudiant est dirigé par Martin Bisaillon, professeur-chercheur à la Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) et au sein de l'axe Cancer : biologie, pronostic et diagnostic du CRCHUS. Pour lui, la collaboration est très importante au sein d'une équipe de recherche : « Nous collaborons avec de nombreux chercheurs ayant une expertise complémentaire à la nôtre pour solidifier notre démarche scientifique. Par exemple, Michelle Scott, professeure au Département de biochimie de la FMSS, apporte souvent son aide pour l'aspect bio-informatique de mes projets et nous collaborons avec le professeur Guy Lemay de l'Université de Montréal qui est spécialiste des réovirus, un virus inoffensif pour l'homme », explique-t-il.

Et cette collaboration est aussi bien présente entre Simon et son superviseur : « J'ai la chance d'avoir un superviseur très ouvert d'esprit, alors lorsque je pense à des nouveaux projets qu'on pourrait mettre sur pied ou de nouvelles expériences que personne n'a jamais fait au laboratoire, Martin est toujours partant pour qu'on se lance dans l'inconnu! », conclut l'étudiant.

Le CRCHUS félicite chaleureusement Simon Boudreault pour l'obtention d'une bourse Vanier!

Partagez cet article