Production d'isotopes médicaux : notre nouveau cyclotron est enfin arrivé!

2012-01-10

Le nouveau cyclotron TR-24 est arrivé de Vancouver par la route sur deux fardiers de 45 pieds. Le Centre de recherche du CHUS est maintenant en possession du premier cyclotron au monde spécialement conçu pour la production de technétium (Tc-99m).

Arrivée du cyclotron TR24

> Voir les photos du déchargement du cyclotron et de sa descente dans la voûte dans notre page Facebook.

Le nouveau cyclotron TR-24 sera installé dans la voûte faisant partie du projet d’agrandissement du CRCELB du CHUS financé en majeure partie par le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE) du Québec.

L’installation du nouvel appareil et les tests de mise en marche s’effectueront au cours de l’hiver et du printemps 2012.

Les chercheurs travailleront à développer une méthodologie de production à haut courant afin de produire des isotopes médicaux ayant beaucoup moins d’impact sur l’environnement que ceux produits par les réacteurs nucléaires.

Une production à grande échelle

Les équipes de recherche seront prêtes d’ici quelques semaines à débuter les études de recherche et de développement pour la production de technétium (Tc-99m) à grande échelle.

Il sera alors démontré que le nouveau cyclotron TR-24 de 24 MeV et 500 microampères peut être assez puissant pour approvisionner 50% des besoins québécois en termes d’isotopes médicaux.

Qu'est-ce qu'un cyclotron? 

Un cyclotron est un accélérateur de particules dont la trajectoire d’accélération est circulaire.

Cyclotron TR24 | crédit photo: ACSILes cyclotrons jouent un rôle essentiel pour la production des isotopes médicaux et permettent de produire une grande variété d’isotopes, dont ceux déjà utilisés pour la tomographie d’émission par positrons (TEP).

Plusieurs de ces isotopes sont déjà utilisés comme solutions de remplacement au technétium (Tc-99m) en période de pénurie.

Cette technologie permet d’ajuster la production selon la demande du marché, qu’elle soit en diminution ou en augmentation, et vraisemblablement à coût réel moindre, qu’avec un réacteur nucléaire.

Notre centre de recherche travaille en étroite collaboration avec Advanced Cyclotron Systems Inc. (ACSI) de Vancouver, et Edmonton Radiopharmaceutical Centre (ERC) dans le cadre du projet Commercialisation du technétium (Tc-99m) produit par cyclotron au Canada.

L’appareil a été acquis au coût de 5 M$ grâce au financement du Programme de contribution financière à la production d’isotopes ne nécessitant pas de réacteur (NISP) du ministère des Ressources naturelles du Canada, du Fonds Canadien pour l’Innovation, du CHUS et de sa Fondation.

Impact de la fermeture du réacteur nucléaire de Chalk River en 2009

Rappelons que la fermeture du réacteur nucléaire de Chalk River en Ontario, en mai 2009, avait causé une pénurie de technétium-99m alarmant un grand nombre de spécialistes de la médecine nucléaire, principalement en Amérique du Nord. Plusieurs diagnostics médicaux considérés comme urgents avaient dû être reportés.


Autres liens |
 

> Photos de notre autre cyclotron TR-19 dans Flickr

> Une solution complémentaire à la production d'isotopes médicaux : Des chercheurs de Sherbrooke réussissent à produire du technétium (Tc-99m) en utilisant un cyclotron [PDF]

> Santé canada | Isotopes médicaux - Foire des questions

 

 

Partagez cet article