Un TEP du CRCHUS à Québec!

2017-05-17

Le premier TEP doté de détecteurs à base de semi-conducteurs sera exposé au musée.

Si vous visitez le Musée de la civilisation, vous y trouverez un équipement qui a permis de révolutionner le monde de l’imagerie médicale : le tout premier tomographe à émission de positrons (TEP) doté de détecteurs à base de semi-conducteurs, développé au Centre de recherche du CHUS. Il a permis de mieux diagnostiquer certaines démences comme la maladie d’Alzheimer grâce à des images plus précises.

Le TEP est l’élément phare de l’exposition Cerveau à la folie, qui sera présentée du 17 mai 2017 au 11 mars 2018 à Québec. Cette exposition fait une incursion dans l’univers des dysfonctions cérébrales pour sensibiliser le public aux maladies neurologiques et psychiatriques.

Saviez-vous que…

  • Cette technologie a été conçue et fabriquée à Sherbrooke sous la direction de Roger Lecomte, physicien et professeur-chercheur au CRCHUS

  • Elle est dédiée à la recherche en imagerie médicale préclinique. 

  • Le prototype TEP a été développé dans les années 1990 pour scanner le cerveau de petits animaux à des fins de recherche. Il a permis de faire progresser la résolution des images en utilisant pour la première fois en imagerie TEP de nouveaux types de détecteurs.

  • Aujourd’hui, la TEP est couramment employée dans le monde entier pour diagnostiquer certaines démences. 
Partagez cet article